Le marché des machines industrielles d’occasion

Sur jeunesverts.org, nous nous efforçons d’encourager les bonnes pratiques qui abondent dans le sens du respect de l’environnement, notamment dans les secteurs fortement pollueurs comme l’industrie lourde.

Aujourd’hui, nous avons choisi de braquer les projecteurs sur la bonne santé du marché des machines industrielles d’occasion… une bonne santé qui nous réjouit, dans la mesure où l’allongement du cycle de vie de ces biens d’équipement se traduit logiquement par la baisse de la mise en rebut et, sur le long-terme, sur la régulation de la production de nouvelles machines industrielles et des process qui y sont liés (stockage, consommation de matières premières, transport des machines neuves, etc.). Pour toutes ces raisons, jeunesverts.org encourage l’acquisition de machines industrielles d’occasion !

Mais comment le faire en toute sérénité ? Comment assurer la rentabilité de cet investissement ? Comment expliquer le boom du marché des machines industrielles d’occasion ?

Le marché des machines industrielles d’occasion : le BtoB prend de l’ampleur

Le marché d’occasion n’est pas l’apanage du CtoC ou du BtoC. Bien que ces configurations soient à bien des égards les principaux moteurs de la revente des biens d’équipement, le BtoB est lui aussi très bien représenté, notamment grâce aux machines industrielles, agricoles et de construction. Comme l’achat-vente de particulier à particulier, le marché des machines industrielles d’occasion est porté par une conjoncture très favorable. En voici les principaux piliers :

  • Démocratisation de l’accès à internet et aux nouvelles technologies de l’information, y compris dans la ruralité et les zones industrielles ;
  • Nécessité de rationaliser ses dépenses d’investissement dans un contexte ultra-concurrentiel ;
  • Nécessité d’allonger le cycle de vie des biens d’équipements dans une logique environnementale et pour servir la politique RSE des entreprises industrielles, souvent pointées du doigt pour leurs efforts jugés « insuffisants » en faveur de l’environnement.

Ces trois facteurs font que le marché des machines industrielles d’occasion pèse aujourd’hui quelque 180 milliards d’euros (chiffre d’affaires mondial annuel) avec un peu plus de 50 000 revendeurs dans les quatre coins de la planète.

Les machines industrielles n’ont jamais autant changé de propriétaire, ce qui rend leur traçabilité encore plus primordiale pour l’acheteur averti, à la fois pour des questions de maintenance et de valorisation. D’ailleurs, l’UE s’est très tôt dotée d’un arsenal juridique pour sécuriser la circulation des biens d’équipement. Ainsi, le marquage CE (entré en vigueur dès 1993) fait office d’indicateur de conformité des machines industrielles aux législations de l’UE, permettant leur libre circulation au sein du marché européen.

Le système d’assurance qualité et le certificat de conformité complètent les normes de l’UE en ce sens.

Ces trois facteurs font que le marché des machines industrielles d’occasion pèse aujourd’hui quelque 180 milliards d’euros (chiffre d’affaires mondial annuel) avec un peu plus de 50 000 revendeurs dans les quatre coins de la planète. Les machines industrielles n’ont jamais autant changé de propriétaire, ce qui rend leur traçabilité encore plus primordiale pour l’acheteur averti, à la fois pour des questions de maintenance et de valorisation. D’ailleurs, l’UE s’est très tôt dotée d’un arsenal juridique pour sécuriser la circulation des biens d’équipement.

Ainsi, le marquage CE (entré en vigueur dès 1993) fait office d’indicateur de conformité des machines industrielles aux législations de l’UE, permettant leur libre circulation au sein du marché européen. Le système d’assurance qualité et le certificat de conformité complètent les normes de l’UE en ce sens.

Comment l’achat d’occasion aide la planète

Au-delà des avantages économiques qui en résultent, l’acquisition des machines industrielles sur le marché d’occasion se traduit par des avantages écologiques substantiels. Ainsi, l’utilisation d’équipements agricoles ou industriels de seconde ou troisième main contribue à la baisse sur le long-terme de la production de nouvelles machines, avec tout ce que cela implique dans le processus de fabrication :

  • Sur-stockage des machines et les consommations diverses qu’il implique ;
  • Abandons de machines industrielles qui peuvent encore servir ;
  • Surconsommation des matières premières ;
  • Transport massif des machines industrielles neuves, etc.

De même, l’achat d’occasion permet de prolonger la durée de vie des machines industrielles qui sont alors totalement, ou du moins très largement, amorties. Enfin, l’achat d’occasion permet de retarder la mise en déchet car le déchet le plus facile à éliminer est celui que l’on ne produit pas !

Mascus : pour vos besoins ne machines industrielles d’occasion

Mascus est une place de marché qui vous propose des centaines de milliers d’annonces classées pour vous aider à satisfaire vos besoins en machines industrielles d’occasion. Gain de temps, gain d’argent, transactions sécurisées… Mascus facilite la vie des professionnels de l’agriculture, de l’industrie, du transport, de la manutention, de la sylviculture, de l’exploitation des sols et de la construction qui peuvent ainsi acquérir des machines industrielles en bon état et au meilleur prix. Mascus, c’est le réflexe des industriels qui veulent acheter malin !

You May Also Like